Le Passage du Sultan Al Qaboos

L'euphorie

En me rendant à Misfat, village à flanc de montagne fait de maisons de terre sillonné par un Falaj pour l’irrigation des cultures, je croisais de nombreux Omanais agglutinés sur le bord de la route. Sur le retour, la foule se faisant de plus en plus importante, je décide de m’arrêter à Nizwah, conscient qu’un évènement majeur était sur le point de se produire. En questionnant les badauds je comprends peu à peu que Sa Majesté le Sultan Al Qaboos allait emprunter ce chemin pour se rendre à Manah, terme d’une tournée triomphale dans son propre pays.

Dans les pays du Golfe, les chefs d’Etats n’hésitent pas à rencontrer la population. En Oman, où le Sultan règne d’une main de maître sur le pays depuis plus de 40 ans, un véritable culte est rendu à sa personnalité. On ne compte plus les quartiers, les mosquées, les édifices publics à la gloire du Sultan.

L’effervescence n’a fait que s’accroître durant l’attente de Sa Majesté. Accusant plus d’une heure de retard sur l’horaire prévu, je me suis mêlé à la foule. Difficile de rester discret en tant que seul Européen dans les parages. De nombreux Omanais sont venus à ma rencontre, m’expliquant leur vie et tout ce que le Sultan fait pour eux. L’apogée de la soirée a été bien entendu l’arrivée du Sultan, escorté par des hélicoptères et une partie de l’armée de terre. Au final, je suis pas bien sûr d’avoir vu Sa Majesté, mais j’ai passé un moment extraordinaire !