de l’espoir ?

de lespoir ?

de l'espoir ?

Le quartier des Confluences, qui termine Perrache, est en pleine reconstruction. Symbole de ce renouveau, le musée des Confluences, dont l’ouverture ne cesse d’être reportée, montre à quelle point la mutation s’effectue lentement et difficilement. De nombreux terrains vagues subsistent, le Luna Park, qui survit entre l’autoroute, le port et la voie ferrée, est encore là, mais pour combien de temps ?

La politique de la ville est de repousser hors de ses murs les Gens du Voyage. Nul doute que l’évolution de ce quartier amènera ces gens à déménager plus loin. De fil en aiguilles, ils atterriront dans un bidon-ville à l’écart la vie dite civilisée. L’utopie que je leur souhaite est de réussir à suivre cette transformation et de continuer à travailler ici, dans ce quartier si atypique, carrefour de voies de communications, lieu de rencontres improbables.